Gap 2
Circonscription
Hautes-Alpes
 

quelques points de réflexion

dimanche 9 novembre 2014

Quelques constats et idées :
- selon la taille et la structure des écoles mais aussi les habitudes, il apparait que les pratiques ne sont pas toujours identiques d’une école à l’autre.
Dans certaines écoles, on prévoit dès mai-juin les aides à mettre en place en septembre tandis que d’autres attendront plutôt la période 2.

Les modalités d’animation des conseils de maîtres de cycle associant ou pas le RASED sont également à questionner ainsi que les supports aidant à "la mise en mémoire" du parcours de l’élève à besoins éducatifs particuliers.

proposition : favoriser des échanges de pratiques entre directeurs et directeurs et RASED

- des besoins spécifiques apparaissent dans certaines écoles avec par exemple la question des enfants du voyage dont on perçoit la diversité des réalités (présences ponctuelles, sédentarisation...). Il y a peut-être à travailler en interne, avec les partenaires et les personnes concernées.

- quand appeler à l’aide ?
Nous notons que souvent par scrupules ou parce que l’on pense résoudre la situation en interne, on fait appel aux différents spécialistes de l’aide quand la situation est déjà complexe, tendue voire de crise. L’un des enjeux sera de mesurer à quel moment il peut être possible de faire appel à l’un des membres du pôle ressource pour se faire épauler.

Parallèlement, les membres du pôle ressource doivent pouvoir se connaître et savoir travailler en réseau pour :
- s’informer mutuellement d’une situation complexe
- aider un enseignant à mesurer le degré de difficulté et rechercher le bon interlocuteur.

Nous mesurons que différents leviers doivent pouvoir être actionnés de façon convergente :
- les réponses à apporter doivent être individualisées mais prises en compte dans le contexte de la classe (il faut une approche systémique qui prenne en compte au mieux les différents aspects).
- le cœur du travail est la pédagogie et les maîtres doivent se sentir entourés et accompagnés

Entre la demande qui s’exprime parfois dans l’urgence mais également le besoin qui peut rester masqué, l’intervention des différents membres du pôle ressource doit à la fois permettre une vision attentive, bienveillante et partagée, mais aussi une vision dédramatisée et pragmatique.
Une des idées forces nous apparait dans la nécessité :

a) de rompre l’isolement du maître

b) de favoriser une activité réflexive

c) de dépasser les effets de normes locales

d) d’innover non pour répondre à une mode mais questionner l’habitus

Dans cette logique chacun peut jouer son rôle :
- le directeur qui est un acteur essentiel du lien
- le professeur des écoles maître formateur qui accompagne l’enseignant débutant et lui permet d’identifier et faire appel au spécialiste
- le conseiller pédagogique qui peut proposer des adaptations pédagogiques répondant à un besoin spécifique mais utiles au bon fonctionnement d’ensemble de la classe.
- le maître spécialisé qui peut préconiser des adaptations, des réponses dans la classe...
- la psychologue qui peut aider à situer les besoins et capacités de l’élève...
etc

S’il n’existe pas de "baguette magique", un enseignant démuni doit pouvoir trouver des aides concrètes. Cela peut passer également par la mise à distance favorisée par la présence d’un maître surnuméraire ou l’observation d’autres pratiques avec le support éventuel du conseiller pédagogique.

Nous devrons également mieux penser l’accrochage avec le collège au delà du PPRE passerelle en particulier via le cycle de consolidation d’une part, le travail du conseil école-collège d’autre part (en lien avec le travail en réseau des écoles d’un secteur de collège).

Enfin tant pour le pôle ressource que pour le RASED, se pose la question de la définition d’indicateurs fiables, simples et consensuels :
- des indicateurs d’alerte
- des indicateurs permettant de définir des priorités d’action non exclusives
- des indicateurs de suivi permettant de mesurer qui a fait quoi et pour combien de temps avec quels résultats mesurables.

 
Circonscription de Gap 2 adresse: 1 place de la République 05400 Veynes – Responsable de publication : Véronique BRUN - IEN CCPD
Dernière mise à jour : mercredi 12 février 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille